Google+ Installer un détecteur d’incendie chez soi - La Protection Civile Marocaine
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Protection Civile Marocaine

Installer un détecteur d’incendie chez soi

14 Décembre 2014 , Rédigé par Chakri Mohammed Najib Publié dans #PRÉVENTION

L’installation et l’entretien

 

Pour une sécurité optimale, disposer d’un matériel efficace est évidemment nécessaire. Mais ce n’est pas suffisant.

 

Installation

 

Installer des détecteurs de fumée est une opération assez simple à réaliser. Mais il faut savoir où et combien en placer dans la maison pour une efficacité maximale. Ensuite, s’assurer régulièrement de leur état de marche, car mal utilisés, ils ne vous protégeront plus.

Bien lire la notice

La plupart des informations de base figurent dans la notice, comme le nombre de détecteurs recommandés dans un logement, l’installation, la vérification du bon fonctionnement de l’appareil, la gestion des alarmes intempestives, l’entretien et la procédure de remplacement des piles (avec test de contrôle).

 

Où installer votre ou vos détecteurs ?

Il est conseillé d’installer un détecteur de fumée par étage, dans les espaces de séjour et les couloirs menant aux chambres. Deux types d’installation sont possibles : une installation de base, ou un dispositif maximal.

 

Pour une installation de base, dans une maison à plusieurs niveaux, on placera deux détecteurs de fumée. Un au niveau du sous-sol, lieu le plus souvent exposé aux incendies, et un dans le couloir menant aux chambres. Pour une protection supplémentaire, on placera un détecteur dans chaque pièce, sauf dans la cuisine et la salle de bains.

 

Il est conseillé d’installer pour une protection maximale un détecteur de chaleur dans une cuisine.

 

Attention à la buée et aux courants d’air

Installer un détecteur dans la cuisine ou la salle de bains est inutile : il risque de se déclencher de manière intempestive à cause des particules de condensation. Il faut éviter également la buanderie, les espaces frais (selon les fabricants, un détecteur fonctionne correctement entre 4 et 38 °C) ainsi que le voisinage d’une fenêtre ou d’un système de ventilation, car la fumée risque de ne pas atteindre le détecteur.

 

Comment l’installer et l’entretenir ?

L’installation, au plafond, n’est pas compliquée : deux trous et deux vis suffisent. Un signal lumineux à intervalle régulier signale son fonctionnement. Un signal de défaut (bip sonore) est émis en cas de batterie faible, parfois pendant plusieurs jours.

 

Un bouton test permet de déclencher l’alarme pour la vérifier. Levez la tête de temps en temps pour vérifier que le bip lumineux fonctionne, et déclenchez l’alarme test régulièrement.

 

Pour l’entretien, attention à bien dépoussiérer le détecteur avec un chiffon humide ou une brosse souple de l’aspirateur. Mal entretenu, le détecteur peut se déclencher sans raison ou tardivement.

 

Source : info-securite-incendie.fr

Partager cet article

Commenter cet article